Accueil » Histoire et Politique » Une nuit à l’assemblée nationale

Une nuit à l’assemblée nationale

Voici mon épopée à l’assemblée nationale, pour assister à la dernière nuit de débat sur le projet de loi ouvrant le mariage (et l’adoption) aux couples de même sexe. Je me demande encore comment en 2013, dans un pays comme la France, on se pose la question de reconnaître légalement et donc accorder des droits aux couples et familles homoparentaux. Ils sont une réalité, des enfants grandissent, sont heureux, et ont droit aux mêmes droits, ceux de la République.

L’excellente Elisabeth Badinter, auditionnée par la commission des lois.

Vendredi 8 février 2013, 20h…

Un vendredi soir pluvieux à Paris vous faites quoi vous?

Moi je rentre chez moi, prends à emporter, me mets à l’aise et je me branche sur twitter. Puis une idée folle me vient de poster « Dites comment on fait pour assister au débat #mariagepourtous » pour de vrai et là message privé d’un député « pour quand ».
En bref, ce week end a priori ça sera terminé donc ben il reste plus que ce soir. What? bon allez on tente!

Et me voilà repartie, direction Palais Bourbon, pour 21h45.

Assemblée_Nationale_France

Arrivée, on donne sa carte d’identité, on nous fait un badge et on attend gentiment que le député vienne nous chercher moi et une autre twittas (Coucou à elle: @FatihaParis).
Et on voit passer le fameux Hervé Mariton, puis Erwann Binet à l’accueil du 126 rue de l’Université (Paris 7e). Puis voilà c’est pour nous!
On passe la sécurité on laisse nos affaires, on ne peut absolument rien prendre avec nous dans l’hémicycle.

Puis on y est ouah! J’aurais vu ça plus grand, la luminosité, l’ambiance ne sont pas celles qu’on imagine quand on suit le direct de l’assemblée enligne. Ils sont tous là Claude Bartolone, Christiane Taubira, , Erwann Binet, Hervé Mariton, Christian Jacob et tous les autres.

Les débats vont bon train, puis à 1h, suspension de séance, et au retour, notre député hôte nous fait des mains depuis l’hémicycle le chiffre 6! On comprend rapidement que 6h c’est l’heure limite qu’on se donne pour les débats de cette séance. Je me pose la question de rester ou pas. Au vu de l’heure, si je restais ça serait jusqu’au bout pour avoir un métro au petit matin.  Oui je voulais aller au bout des amendements de ce projet de loi après les avoir suivi si assidûment sur internet et donc me voilà partie jusqu’au petit matin!!!

Moi qui avais twitté avec d’autres sous le mot-dièse #mariagepourtous pendant les débats depuis le début, me voilà frustrée de ne pas pouvoir réagir enligne sur twitter, ni même réagir sous quelque forme que ce soit dans l’hémicycle. Donc on s’en tient à des sourires, des rires retenus, des froncements de sourcils, des levées des yeux au ciel, des réactions avec sa figure cachée derrière ses mains, des échanges de regards avec les voisins du public. Frustration! A la réflexion j’aurais du prendre un papier et un stylo et mettre mes réactions par écrit, ça aurait été drôle à lire après coup.

A 2h du matin je redescends faire une pause (parce que bon il fait chaud dans l’hémicycle, avec la fatigue on a tendance à s’assoupir). Une pause aux toilettes, un truc à boire (fontaine à eau) et comme je suis curieuse, je papote avec les gens de l’accueil, qui m’expliquent un peu le fonctionnement de l’assemblée, qui sont les gens derrière le président et l’un d’entre eux m’emmène faire une petite visite de l’assemblée (du moins ce qui était accessible à cette heure là). Me voilà à écouter quelqu’un qui m’explique l’historique du Palais Bourbon, et profiter d’une visite toute seule à 2h du mat. La classe!

Bref, amendement après amendement, on arrive au bout, les derniers amendements sont à peine défendus, tout le monde fatigue. Cela se finit, il est 5h30. Discours de fins et remerciements de Ch Taubira, Ch Jacob et Cl Bartolone.

Ce débat aura duré 109h30, 10 jours, 4999 amendements et je n’ose pas imaginer les litres de cafés et kilos de pains au chocolat!

Bref dans 10 ans je pourrais dire, l’ouverture du mariage et l’adoption pour tous à l’assemblée j’y étais. C’est un projet de loi qui va rentrer dans l’histoire, et nous avons de quoi être fiers.

Je reste très impressionnée par la capacité des députés à rester là, écouter (certaines fois des propos difficiles à supporter), et répondre du mieux qu’ils le pouvaient. Ce beau projet de loi a été voté solennellement, mardi 12 février 2013 vers 17h.

dsc9207

568 votants, 329 pour, 229 contre. L’assemblée nationale a adopté.

J’en frissonne encore. Merci Christiane Taubira, Dominique Bertinotti et aux parlementaires qui ont défendu corps et âme ce projet de loi.

Publicités

6 réflexions sur “Une nuit à l’assemblée nationale

  1. Pingback: L’assemblée a adopté le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe | Histoires d'une idéaliste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s