Accueil » Histoire et Politique » L’assemblée a adopté le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe

L’assemblée a adopté le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe

Mardi dernier, j’ai eu l’immense honneur d’avoir un billet de séance pour aller assister au vote solennel de la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. Grâce à ce projet de loi, je m’étais intéressée au processus parlementaire, aux débats de l’assemblée et du Sénat et aussi à nos députés (de tous bords). Mon addiction (parce qu’à ce stade on appelle un chat un chat) s’est beaucoup exprimée sur twitter avec les tags qui vont bien #mariagepourtous et #directAN #lEgalitécestpourmardi et #lEgalitecestmaintenant
IMAG0386J’avais eu la chance d’assister à la dernière nuit de débats lors de la première lecture du texte, et avait envie d’y revenir. Grâce au député de ma militante de mamie, Pascal Deguilhem, me voilà avec un billet de séance pour 16h, c’est à dire la séance du vote, après les questions au gouvernement. Il vaut cher, très cher. Mes copains twittos de manif, de #directAN et le reste me l’ont envié.

Je récupère mon billet à 14h15 puis je reviens vers 15h30 pour la fameuse séance, des fourmis partout dans le corps, me disant que j’allais avoir l’honneur d’assister à un moment historique de notre pays. Le long du quai d’Orsay, étaient déjà parquées des voitures des médias, celles de TF1 m’a bien faite rire avec quelqu’un assis à l’avant, la fenêtre ouverte en train de faire la sieste… c’est beau la vie de journaliste! (je me mords les doigts de ne pas avoir osé la photo)

Je rejoins ensuite la queue (photo ci-dessus) puis on appelle ceux qui ont leur billet de séance, je rentre, présente ma carte d’identité et suis dirigée vers un auditorium où on nous fait patienter avant d’entrer en séance. On peut voir la fin des questions au gouvernement sur grand écran. Je m’assoie et discute avec mes voisins, l’un d’entre eux me demande si on laisse nos affaires au vestiaire. Je lui réponds que oui tout est prévu que c’était bien gardé en sécurité et qu’on rentrait dans l’hémicycle avec quasiment rien sur soi. Puis on rentre doucement, on passe la sécurité, il y a du monde. On voit sur l’écran que ça reprend par les explications de vote préalable au vote final.
Bernard Roman, député PS démarre son discours d’explication de vote pour le groupe SRC, je loupe le début mais j’entends au moment où je m’assois dans l’hémicycle que oui des enfants pourront fièrement en sortant de l’école prendre la main de ses deux papas ou ses deux mamans. Il rappelle l’histoire des grandes avancées sociétales de notre pays, parle de cette partie de la société qui reste dans l’essentialisme, qui mine les bases du pacte républicain. Ce projet de loi vient réparer un déni de justice.

Ensuite vient le tour d’Hervé Mariton (UMP), de la bouche duquel on entend des mots tels que « faute » « déni de démocratie » « parlement bousculé » « déni affectif », allant même jusqu’à accuser le gouvernement d’allumer la mêche de l’homophobie dans le pays. Jean Christophe Fromantin (UDI) quant à lui dit que l’opposition n’a pas compris le sens de ce projet de loi qui aboutit à « la loi du plus fort ».

Bien heureusement, Noël Mamère, Alain Tourret et Marie-Georges Buffet sont les trois derniers orateurs pour les explications de vote et c’est plein d’espoir qu’on entend l’émotion et la fierté qu’ils ont à voter ce texte. Beaucoup d’arguments rejoignent le discours de Bernard Roman « le mariage est un droit » Il est temps de mettre en accord le droit avec le fait. Alain Touret fait remarquer la signature d’amendements UMP-FN (auquel JF Copé a fait « non » de la tête -même pas une blague). La phrase que je retiendrai de Noël Mamère est que nous n’avons pas à être fiers, la France est en train de rattraper son retard par rapport à d’autres pays européens. Il a rappelé l’histoire, la dépénalisation de l’homosexualité, le droit de vote des femmes, le droit à l’IVG, le PACS. Toutes ces belles avancées n’ont pas chamboulé la société ni la famille ni mis en danger quoique ce soit. Tant de beaux discours à écouter et réécouter sur le site de l’assemblée nationale.

Après les « marions-les! » de Marie Georges Buffet, voilà que quelques individus viennent perturber le déroulement de la démocratie, en se levant, hurlant « referendum » et sortant une grande banderole qu’ils avaient visiblement réussi à cacher pour rentrer dans l’hémicycle. Qu’il y ait des illuminés (bien que le mot que j’aurais tendance à choisir est un mélange de crétin-facho-réac) contre la loi, soit. Qu’ils n’aient aucun respect du déroulement de la démocratie est grave, une grave atteinte aux valeurs de la République.

Photos et réaction de Claude Bartolone résumées dans un article du monde: http://parlement.blog.lemonde.fr/2013/04/24/mariage-pour-tous-retour-sur-lultime-incident-de-ces-debats/

Ils étaient pas loin de moi et lorsque la sécurité s’est jeté sur eux pour les transporter de force à l’extérieur, j’étais aux premières loges et inutile de dire que oui ça fout la trouille. Le pire c’est que le monsieur avec qui j’ai échangé dans l’auditorium en faisait partie, il était debout (le monsieur âgé en bleu les bras levés). Il devait se demander comment rentrer des choses dans l’hémicycle, et je n’y ai vu que d’y feu… Au vu de toute la haine et violence qu’on a vu ces derniers temps, on se demande vraiment ce qui va nous arriver, moi qui me croyais en sécurité dans la maison de la république. On les sort de là en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, et Claude Bartolone annonce le vote, puis les résultats.

« La mariage pour tous » adopté 

Mais ces imbéciles ont gâché ce moment pour moi. On était tous tremblant dans le public, ma voisine s’est même accrochée à moi en me disant « qu’est-ce qu’on fait, j’ai trop peur ». J’écoute le résultat à moitié dans les vaps, les députés se lèvent pour scander « égalité » et je n’ai même pas pu profiter du discours émouvant de Christiane Taubira, magistrale comme toujours et « submergée par l’émotion » et qui dit aux jeunes homosexuels de « garder la tête haute ».

« C’est un texte généreux que vous avez voté ! »

Après toutes ces émotions, on sort doucement de l’hémicycle, après la levée de la séance. Cela bouchonne en bas de l’escalier et voilà Virginie Merle-Tellenne (alias la Panthère rose) en train de parlementer avec la sécurité. Des membres du publics lui hurlent « Madame B vous devriez avoir honte! » Et moi je pensais « vite qu’elle s’en aille, je veux pas la voir, l’entendre ou m’approcher à moins de 5m d’elle -j’étais déjà à une dizaine de mètres tout au plus, je ne m’abaisserai pas à gaspiller quelconque énergie à m’adresser à elle ». En descendant les escaliers, je croise Corinne Narassiguin dont l’élection a été invalidée mais qui a été un des piliers du texte au départ, puis Wilfried et son copain, le couple homosexuel qui a été agressé il y a quelques semaines à Paris. Cela m’a au moins donné l’occasion d’échanger avec eux, féliciter leur courage d’avoir voulu s’afficher pour dénoncer ces actes inacceptables au 21e siècle dans le pays des Droits de l’Homme.

DSCF8345

En sortant, je quitte le quartier, les antis prévoyaient de manifester et « marcher vers l’assemblée » et j’avais aucune envie de rester là. Du coup je file vers la mairie du 4e où je retrouve mes copines de manifs/rassemblement Place Baudoyer où on a profité de la fête pendant quelques heures et partagé ce beau moment d’histoires avec la foule qui était là. Discours d’élus, d’Erwann Binet, Olivier Dussopt, Jean Pierre Michel entre autres…

Vive l’égalité!

NB: Je m’excuse d’avance des imperfections, liens manquants. N’hésitez pas à me les faire remarquer, je corrigerai.

Oh et je manque à tous mes devoirs: Copyright la photo place Baudoyer @Milkywaymarion

Publicités

Une réflexion sur “L’assemblée a adopté le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s