Accueil » Minute Feministe » Minute #feministe 02/04/2016 #voile

Minute #feministe 02/04/2016 #voile

Couvrez ce voile que je ne saurez voir!

Une belle BD qui parle de féminisme, port du voile, clichés vestimentaires, soumission et autres.

Féminisme et Laïcité.
La question du port du voile est compliquée et parmi mes ami.e.s féministes il y a deux visions des choses.

D’une part, le voile peut être vu comme un signe de soumission d’une femme qui le porte pour des questions de pression familiale, culturelle. Mes origines (binationales oui oui) m’ont aussi faite cotoyer cette question là au Maroc. Pendant longtemps, quand une femme décidait de porter le voile, c’était un clair signe de radicalisation (et donc de soumission quelque part aussi). C’est encore le cas pour certaines aujourd’hui, mais pas toutes ni la majorité. Le port du voile a donc été très mal vécu au Maroc. J’ai même eu un échange avec un responsable d’un établissement public qui avait renvoyé des femmes qui s’étaient mise à le porter. Oui oui, tout ça au Maroc, dans une monarchie de droit divin, où le roi est le commandeur des croyants. Donc pour toutes ces raisons là, j’ai longtemps eu une position très tranchée sur le sujet, je n’acceptais pas le port du voile, refusais de le voir et me sentais aggressée (comme un des personnages dans la BD).

La deuxième approche, qui est maintenant la mienne, c’est de ne pas partir du principe que le port du voile (ou quelconque tissu sur la tête) était une soumission ni une obligation et d’insister que ça doit être le choix des femmes qui le portent. Et en réalité, si le port du voile est signe de radicalisation, de le faire enlever, ne va pas résoudre le danger, peut être même au contraire. Et l’important est de s’assurer que les femmes aient cette liberté, plutôt que de leur interdire de le porter. J’ai eu l’occasion d’échanger avec plusieurs femmes qui portent le voile avec une volonté de comprendre leur démarche. J’ai bien réalisé que pour certaines c’était un choix qu’elles faisaient, rien ne leur était imposé (et même pour l’une d’entre elles, elle a fait face aux positions réfractaires de son entourage), et le voile sur la tête ne leur empêchait absolument pas d’avoir une superbe ouverture d’esprit et de parler religion (y compris avec la non croyante que je suis) avec une tolérance et acceptation de l’autre incroyable. Un événement m’a aussi choquée et a même été source de discussion houleuse avec mes parents (toujours ma famille binationale hein), c’est celle des mamans accompagnatrices de sorties scolaires. D’une part elle ne sont pas représentantes de l’état. D’autre part, si sous prétexte de pseudo laïcité on leur refuse de participer à la vie de l’école, côtoyer d’autres parents, on ne va pas vraiment contribuer à leur intégration (ni au vivre-ensemble dont on parle si souvent).

Cette question elle revient souvent, quand j’encadre des formations pour des futurs animateurs et animatrices (et donc acteurs et actrices de l’éducation). Je m’aperçois que d’une loi (celle de 1905) qui est une loi de liberté, la liberté de conscience, liberté de culte, liberté d’expression (dans le respect du cadre de la loi), on en a fait une loi de privation. Comment est-on passé de liberté de conscience à « interdiction de signaler toute appartenance à une religion, SURTOUT si on est musulman ». Parce que la loi interdisant les signes ostentatoires elles ne visait pas les bouddhistes. Cela ne veut pas dire qu’il faut permettre tout signe dans toutes les circonstances, mais il me semblerait important de se poser les questions de l’intégration, analyser les phénomènes du port du voile (plutôt que le réprimer) et assumer enfin que la France compte une proportion non négligeable de musulmans qui sont français et ont leur place dans notre République.

Publicités

Une réflexion sur “Minute #feministe 02/04/2016 #voile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s