Accueil » Minute Feministe » Le 3 novembre 1793, Olympe de GOUGES (1748-1793) était guillotinée

Le 3 novembre 1793, Olympe de GOUGES (1748-1793) était guillotinée

#féministedujour

Sans Compromis

Le 3 novembre 1793, Olympes de Gouges, l’une des pionnières du féminisme français, était guillotinée. 

crqps6qumaa2_vw

Féministe coupable d’avoir écrit sa Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (28/10/1791), elle a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage.  

Elle plaide pour l’égalité entre les sexes, ce qui inclut le droit de vote et l’éligibilité – permettant de monter à la tribune en tant que députée. Chose impossible, aussi longtemps que les femmes sont considérées comme juridiquement mineures, soumises au père ou à l’époux. 

Elle réclame que les femmes soient associées aux débats politiques et sociétaux et qu’elles puissent divorcer – seul droit accordé aux femmes par la Révolution – . Elle veut encore la suppression du mariage religieux, l’instauration d’un contrat civil signé entre concubins, la création…

View original post 65 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s