Accueil » Minute Feministe » Aux Etats-Unis, être une femme, bientôt une maladie ?

Aux Etats-Unis, être une femme, bientôt une maladie ?

Dans l’amérique de Trump

Journaleuse

Si la réforme de la santé voulue par Trump est votée par le Sénat, être une femme victime de violences conjugales, de viol ou même juste être enceinte, pourrait devenir une condition permettant de se voir refuser une assurance maladie. Ceci n’est pas une fiction. 

Les sociétés privées d’assurance maladie ont des listes de « conditions préexistantes » qui excluent certaines personnes, du fait de ces « conditions », de l’accès à une assurance (ou bien, ces personnes peuvent y avoir accès, mais en payant beaucoup plus cher, ce qui revient, le plus souvent à leur refuser de manière indirecte).

L’Obamacare avait interdit aux assureurs de refuser des contrats à des personnes ayant des « conditions préexistantes », mais la réforme de Trump laisse le choix à chaque Etat de lever ou non l’interdiction de discriminer les citoyens en fonction de leur dossier médical.

Une femme victime de viol se verrait refuser une assurance

Avant l’Obamacare, certaines compagnies…

View original post 262 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s